Ce climatiseur à base d'eau se refroidit sans produits chimiques nocifs

Ce climatiseur à base d'eau se refroidit sans produits chimiques nocifs

Un nouveau système de climatisation à base d'eau refroidit l'air jusqu'à des degrés 18 Celsius (environ 64 degrés Fahrenheit) sans utiliser de compresseurs énergivores et de réfrigérants chimiques nocifs pour l'environnement.

"... notre technologie a un immense potentiel pour perturber la façon dont la climatisation est traditionnellement fournie ..."

Cette technologie pourrait potentiellement remplacer le principe séculaire de refroidissement par air qui est encore utilisé dans les climatiseurs modernes. Convient pour une utilisation intérieure et extérieure, le nouveau système est portable et peut être personnalisé pour tous les types de conditions météorologiques.

Le nouveau système de climatisation de l'équipe est rentable à produire, et il est également plus écologique et durable.

Le système consomme environ 40 en moins d'électricité que les climatiseurs actuels à compresseur utilisés dans les maisons et les bâtiments commerciaux. Cela se traduit par plus de 40 réduction des émissions de carbone. En outre, il adopte une technologie de refroidissement à base d'eau au lieu d'utiliser des réfrigérants chimiques tels que le chlorofluorocarbone et l'hydrochlorofluorocarbone pour le refroidissement, le rendant ainsi plus sûr et plus respectueux de l'environnement.

Le système génère également de l'eau potable potable tout en refroidissant l'air ambiant.

"Pour les bâtiments situés sous les tropiques, plus de 40% de la consommation d'énergie du bâtiment est attribuée à la climatisation. Nous nous attendons à ce que ce taux augmente considérablement, ajoutant un coup de pouce au réchauffement climatique », explique le chercheur principal Ernest Chua, professeur agrégé au département de génie mécanique de la faculté de génie de l'Université nationale de Singapour.

"Initiée par Willis Carrier dans 1902, la climatisation à compression de vapeur est aujourd'hui la technologie de climatisation la plus utilisée. Cette approche est très énergivore et nuisible à l'environnement ", explique Chua. «En revanche, notre nouvelle technologie de refroidissement à base de membranes et d'eau est très respectueuse de l'environnement. Elle peut fournir de l'air frais et sec sans utiliser de compresseur ni de réfrigérant chimique.

"Il s'agit d'un nouveau point de départ pour la prochaine génération de climatiseurs, et notre technologie a un immense potentiel pour perturber la façon dont la climatisation est traditionnellement fournie", ajoute-t-il.

Les systèmes de climatisation actuels nécessitent une grande quantité d'énergie pour éliminer l'humidité et refroidir l'air déshumidifié. En développant deux systèmes pour effectuer ces deux processus séparément, les chercheurs peuvent mieux contrôler chaque processus et atteindre une plus grande efficacité énergétique.

Pour éliminer l'humidité de l'air extérieur humide, le système de climatisation utilise d'abord une technologie membranaire innovante, un matériau semblable au papier. Un système de refroidissement au point de rosée qui utilise de l'eau comme moyen de refroidissement au lieu de réfrigérants chimiques nocifs refroidit ensuite l'air déshumidifié.

Contrairement aux climatiseurs à compression de vapeur, le nouveau système ne libère pas d'air chaud dans l'environnement. Au lieu de cela, un courant d'air frais relativement moins humide que l'humidité de l'environnement est rejeté, annulant ainsi l'effet du microclimat. À propos de 12 à 15 litres d'eau potable potable peuvent également être récoltés après l'exploitation du système de climatisation pendant une journée.

«Notre technologie de refroidissement peut être facilement adaptée à tous les types de conditions météorologiques, du climat humide sous les tropiques au climat aride dans les déserts», explique M. Chua. "Bien qu'il puisse être utilisé pour la vie en intérieur et les espaces commerciaux, il peut également être facilement adapté pour fournir l'air conditionné pour les grappes de bâtiments d'une manière économe en énergie.

«Cette technologie innovante convient également aux espaces confinés tels que les abris anti-bombes ou les bunkers, où l'élimination de l'humidité est essentielle pour le confort humain, ainsi que pour le fonctionnement durable d'équipements délicats dans des hôpitaux de campagne, des véhicules blindés, etc. et les ponts d'opération des navires de la marine ainsi que des avions », ajoute Chua.

L'équipe de recherche peaufine actuellement la conception du système de climatisation pour améliorer encore sa convivialité. Les chercheurs travaillent également à intégrer des fonctions intelligentes telles que des réglages thermiques préprogrammés basés sur l'occupation humaine et le suivi en temps réel de son efficacité énergétique. L'équipe espère travailler avec des partenaires de l'industrie pour commercialiser la technologie.

L'Autorité du bâtiment et de la construction et la National Research Foundation Singapore ont soutenu la recherche.

La source: université nationale de Singapour

Livres connexes

InnerSelf Marché

Amazon

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

enafarzh-CNzh-TWdanltlfifrdeiwhihuiditjakomsnofaplptruesswsvthtrukurvi

suivez InnerSelf sur

Icône facebooktwitter iconyoutube iconicône Instagramicône pintresticône rss

 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

DERNIÈRES VIDEOS

La grande migration climatique a commencé
La grande migration climatique a commencé
by super User
La crise climatique oblige des milliers de personnes dans le monde à fuir alors que leurs maisons deviennent de plus en plus inhabitables.
La dernière période glaciaire nous dit pourquoi nous devons nous préoccuper d'un changement de température de 2 ℃
La dernière période glaciaire nous dit pourquoi nous devons nous préoccuper d'un changement de température de 2 ℃
by Alan N Williams et coll.
Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) indique que sans une diminution substantielle…
La Terre est restée habitable pendant des milliards d'années - A quel point avons-nous eu de la chance?
La Terre est restée habitable pendant des milliards d'années - A quel point avons-nous eu de la chance?
by Toby Tyrrell
Il a fallu 3 à 4 milliards d'années à l'évolution pour produire l'Homo sapiens. Si le climat avait complètement échoué une seule fois à ce sujet ...
Comment cartographier le temps il y a 12,000 ans peut aider à prédire les changements climatiques futurs
Comment cartographier le temps il y a 12,000 ans peut aider à prédire les changements climatiques futurs
by Brice Réa
La fin de la dernière période glaciaire, il y a environ 12,000 XNUMX ans, a été caractérisée par une dernière phase froide appelée les Dryas plus jeunes.…
La mer Caspienne devrait chuter de 9 mètres ou plus ce siècle
La mer Caspienne devrait chuter de 9 mètres ou plus ce siècle
by Frank Wesselingh et Matteo Lattuada
Imaginez que vous êtes sur la côte, face à la mer. Devant vous se trouve 100 mètres de sable stérile qui ressemble à un…
Vénus ressemblait à nouveau à la Terre, mais le changement climatique l'a rendue inhabitable
Vénus ressemblait à nouveau à la Terre, mais le changement climatique l'a rendue inhabitable
by Richard Ernst
Nous pouvons en apprendre beaucoup sur le changement climatique grâce à Vénus, notre planète sœur. Vénus a actuellement une température de surface de…
Cinq incrédulités climatiques: un cours accéléré de désinformation climatique
Les cinq incrédulités climatiques: un cours accéléré de désinformation climatique
by John Cook
Cette vidéo est un cours intensif sur la désinformation climatique, résumant les principaux arguments utilisés pour mettre en doute la réalité…
L'Arctique n'a pas été aussi chaud depuis 3 millions d'années et cela signifie de grands changements pour la planète
L'Arctique n'a pas été aussi chaud depuis 3 millions d'années et cela signifie de grands changements pour la planète
by Julie Brigham-Grette et Steve Petsch
Chaque année, la couverture de glace de mer dans l'océan Arctique diminue à un point bas à la mi-septembre. Cette année, il ne mesure que 1.44…

DERNIERS ARTICLES

3 leçons sur les incendies de forêt pour les villes forestières alors que Dixie Fire détruit la ville historique de Greenville, en Californie
3 leçons sur les incendies de forêt pour les villes forestières alors que Dixie Fire détruit la ville historique de Greenville, en Californie
by Bart Johnson, professeur d'architecture de paysage, Université de l'Oregon
Un incendie de forêt brûlant dans une forêt de montagne chaude et sèche a balayé la ville de la ruée vers l'or de Greenville, en Californie, le 4 août…
La Chine peut atteindre les objectifs énergétiques et climatiques en plafonnant l'électricité au charbon
La Chine peut atteindre les objectifs énergétiques et climatiques en plafonnant l'électricité au charbon
by Alvin Lin
Lors du sommet des dirigeants sur le climat en avril, Xi Jinping a promis que la Chine « contrôlerait strictement l'énergie au charbon…
Un avion laisse tomber un ignifuge rouge sur un feu de forêt alors que les pompiers garés le long d'une route lèvent les yeux dans le ciel orange
Le modèle prédit une rafale d'incendies de forêt sur 10 ans, puis un déclin progressif
by Hannah Hickey-U. Washington
Un regard sur l'avenir à long terme des incendies de forêt prédit une rafale initiale d'une dizaine d'années d'activité d'incendie de forêt,…
Eau bleue entourée d'herbe blanche morte
Une carte retrace 30 ans de fonte des neiges extrême à travers les États-Unis
by Mikayla Mace-Arizona
Une nouvelle carte des événements extrêmes de fonte des neiges au cours des 30 dernières années clarifie les processus qui entraînent une fonte rapide.
Glace de mer blanche dans l'eau bleue avec le soleil se reflétant dans l'eau
Les zones gelées de la Terre diminuent de 33 XNUMX kilomètres carrés par an
by Université Texas A & M
La cryosphère terrestre diminue de 33,000 87,000 milles carrés (XNUMX XNUMX kilomètres carrés) par an.
Une rangée de haut-parleurs masculins et féminins aux microphones
234 scientifiques ont lu plus de 14,000 XNUMX articles de recherche pour rédiger le prochain rapport du GIEC sur le climat
by Stephanie Spera, professeure adjointe de géographie et d'environnement, Université de Richmond
Cette semaine, des centaines de scientifiques du monde entier finalisent un rapport qui évalue l'état de la planète…
Une belette brune avec un ventre blanc se penche sur un rocher et regarde par-dessus son épaule
Une fois que les belettes communes font un acte de disparition
by Laura Oleniacz - État de Caroline du Nord
Trois espèces de belettes, autrefois communes en Amérique du Nord, sont probablement en déclin, y compris une espèce considérée…
Le risque d'inondation augmentera à mesure que la chaleur climatique s'intensifie
by Tim Radford
Un monde plus chaud sera un monde plus humide. De plus en plus de personnes seront confrontées à un risque d'inondation plus élevé à mesure que les rivières montent et que les rues de la ville…

 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

Nouvelles attitudes - nouvelles possibilités

InnerSelf.comClimateImpactNews.com | InnerPower.net
MightyNatural.com | WholisticPolitics.com | InnerSelf Marché
Copyright © 1985 - 2021 InnerSelf Publications. Tous les droits sont réservés.