Le rétrécissement des glaciers a créé un déséquilibre pour l'inlandsis du Groenland

Le rétrécissement des glaciers a créé une nouvelle norme pour la calotte glaciaire du Groenland
À mesure que les glaciers du Groenland se retirent, ils perdent de la glace à un rythme de plus en plus rapide.
Michalea King, CC BY-ND

Le Groenland est la plus grande île du monde et environ 80% de celle-ci est couverte par un plaque de glace géante. Des glaciers qui coulent lentement relient cet immense réservoir d'eau douce gelé à l'océan, mais en raison du changement climatique, ces glaciers reculent rapidement.

Je suis un scientifique de la terre qui étudie comment les modifications des glaciers du Groenland affectent la stabilité de la calotte glaciaire dans son ensemble. Les glaciers sains sont stables en taille et en forme et agissent comme des drains pour la calotte glaciaire, transportant la glace dans la mer. Ils maintiennent un équilibre où la glace ajoutée chaque année équivaut à peu près à la glace perdue dans la mer.

Mais à cause du réchauffement causé par le changement climatique, cette dynamique a changé.

Pendant des années, les scientifiques ont observé le recul des glaciers du monde entier. Mais nos recherches ont montré que les glaciers le long du bord du Groenland ont tellement reculé qu'ils ne garder la calotte glaciaire qui les nourrit en équilibre.

Au fur et à mesure que les glaciers reculent dans les vallées, ils coulent plus vite et apportent plus de glace de l'intérieur des terres à la mer. Imaginez un embouteillage: quand une autoroute est bondée de voitures - ou de glace - elle coule lentement. Mais à mesure que l'embouteillage ou le glacier rétrécit, le nombre de voitures ou la quantité de glace qui peuvent s'écouler dans un temps donné augmente.

La calotte glaciaire du Groenland est désormais déséquilibrée. La nouvelle norme est un perte globale annuelle de glace.

L'endroit où les glaciers rencontrent la mer - appelé front de vêlage - est important pour la stabilité de toute la calotte glaciaire. Jakobshavn Glacier recule depuis des décennies.L'endroit où les glaciers rencontrent la mer - appelé front de vêlage - est important pour la stabilité de toute la calotte glaciaire. Jakobshavn Glacier recule depuis des décennies. Michalea King, CC BY-ND

Changements en bordure, conséquences pour l'ensemble

Les calottes glaciaires se forment lorsque les chutes de neige s'accumulent sur des milliers d'années et se compriment en couches sur des couches de glace. Mais la glace n'est pas un matériau parfaitement rigide - elle se comporte un peu comme un miel extra épais mais cassant.

Une fois qu'une calotte glaciaire devient suffisamment haute, la glace commence à s'écouler vers l'extérieur à cause de son propre poids. Cette glace est canalisée dans les vallées vers l'océan, formant des glaciers de sortie à écoulement rapide. Ces glaciers peuvent bouger autant que 10 miles par an.

Bien que les glaciers ne comprennent qu'une région étroite au bord de la calotte glaciaire, ils jouent un rôle énorme dans le contrôle de la rapidité avec laquelle la glace est drainée de la calotte dans l'océan. Généralement, un glacier qui s'étend sur une longue distance à travers une vallée se déplacera plus lentement et drainer moins de glace de la calotte glaciaire que si elle était plus courte.

La plupart des glaciers du Groenland se terminent à la mer, où l'eau de l'océan fond et affaiblit la glace jusqu'à ce qu'elle se brise en morceaux qui tombent dramatiquement dans l'Atlantique Nord. Si la glace est perdue à l'avant du glacier plus rapidement qu'elle n'est reconstituée par la glace en amont, le glacier recule à l'intérieur des terres. C'est ce qu'on appelle la retraite glaciaire.

La retraite raccourcit non seulement la longueur du glacier, mais réduit également la friction entre la glace et les vallées environnantes. Avec moins de surface de glace touchant le sol, la glace peut couler plus rapidement. Tout comme un embouteillage qui se rétrécit, le retrait durable des glaciers se traduit par des glaciers plus rapides qui égoutter plus rapidement la calotte glaciaire.

La ligne bleue montre la limite actuelle entre le glacier Jakobshavn (côté droit, gris clair) et la glace flottante (centre, blanche) entre les parois de la vallée (haut et bas, gris foncé). Les autres lignes colorées montrent où se trouvait cette limite les années précédentes.La ligne bleue montre la limite actuelle entre le glacier Jakobshavn (côté droit, gris clair) et la glace flottante (centre, blanche) entre les parois de la vallée (haut et bas, gris foncé). Les autres lignes colorées montrent où se trouvait cette limite les années précédentes. Michalea King, CC BY-ND

Un état de perte persistant

Les températures de l'océan et de l'air ont de forts effets sur les glaciers. Tous les deux océan pour températures de l'air sont à la hausse.

Pour les glaciers du Groenland, le réchauffement de l'océan est la principale cause de retrait glaciaire. En moyenne, les glaciers ont reculé d'environ 3 kilomètres depuis le milieu des années 1980, la majeure partie de cette retraite ayant eu lieu entre 2000 et 2005.

Mes collègues et moi avons utilisé des milliers d'images satellites pour mesurer les changements de longueur, d'épaisseur et de vitesse d'écoulement des glaciers du Groenland. Avec cette information, nous avons trouvé deux choses importantes: le recul glaciaire s'accélère et la calotte glaciaire perd chaque année une quantité étonnante - et également croissante - de glace.

Notre équipe a constaté qu'aujourd'hui, les glaciers se drainent 14% plus de glace de la calotte glaciaire chaque année - environ 500 milliards de tonnes métriques - qu'ils ne l'ont fait en moyenne entre 1985 et 1999. Cet écoulement plus rapide fait rétrécir la calotte glaciaire qui recouvre la majeure partie du Groenland, mais il a également modifié la dynamique de l'ensemble du système.

La calotte glaciaire est maintenant dans un nouvel état déséquilibré de perte de masse persistante. Avant l'an 2000, la perte de glace équivalait à peu près à la glace ajoutée par les chutes de neige, de sorte que la calotte glaciaire était stable. Désormais, les pertes de masse de glace dépassent systématiquement les gains de masse, même pendant les années les plus fraîches d'accumulation de neige relativement élevée. Les glaciers constituaient un important embouteillage, empêchant la perte de glace. Maintenant, cependant, le trafic circule plus librement et la glace peut s'écouler plus facilement de la calotte glaciaire.

Malheureusement, les températures de l'air plus chaudes ont également augmentation de la fonte de surface, ce qui réduit l'accumulation de neige au Groenland. Compte tenu de tous ces facteurs, mes collègues et moi estimons maintenant que la calotte glaciaire pourrait voir une année de gain de masse seulement une fois par siècle.

En grave difficulté, mais pas encore condamné

Notre étude a montré à quel point le recul généralisé a entraîné à la fois une augmentation du débit des glaciers et un changement vers une perte de masse persistante de la calotte glaciaire. Mais cela ne signifie pas que la calotte glaciaire est condamnée. Le recul continu et les augmentations supplémentaires du débit sont limités par la topographie.

Au cours des prochains siècles, les glaciers peuvent se retirer sur un terrain plus élevé et finalement former un calotte glaciaire enclavée à débit minimal - essentiellement un gros morceau de glace reposant au sommet du Groenland sans glaciers pour le drainer. Dans ce scénario futur, l'équilibre de la calotte glaciaire ne serait déterminé que par les changements de surface - accumulation de neige et fonte de surface. Cette perte de glace équivaudrait mètres d'élévation du niveau de la mer.

À ce stade, le sort de la calotte glaciaire dépend simplement du fait qu'elle fond plus vite qu'elle ne pousse à cause des chutes de neige. Dans un monde chaud où le changement climatique n'est pas abordé, la calotte glaciaire fondra lentement et finira par disparaître. Mais si le changement climatique est contrôlé et que des températures plus fraîches sont maintenues pendant une période prolongée, il est possible que la calotte glaciaire du Groenland puisse repousser. Ce jour-là peut prendre des centaines d'années dans le futur, mais ce sont les mesures prises aujourd'hui qui décideront du sort de l'inlandsis du Groenland.La Conversation

A propos de l'auteur

Michalea King, chercheuse postdoctorale en climatologie, The Ohio State University

Cet article est republié de La Conversation sous une licence Creative Commons. Lis le article original.

Livres connexes

La vie après le carbone: la prochaine transformation mondiale des villes

by Peter Plastrik, John Cleveland
1610918495L'avenir de nos villes n'est plus ce qu'il était. Le modèle de ville moderne qui s’est imposé au XXe siècle à l’échelle mondiale a perdu son utilité. Il ne peut pas résoudre les problèmes qu’il a contribué à créer, notamment le réchauffement de la planète. Heureusement, un nouveau modèle de développement urbain émerge dans les villes pour s'attaquer de manière agressive aux réalités du changement climatique. Il transforme la façon dont les villes conçoivent et utilisent leur espace physique, génèrent de la richesse économique, consomment et éliminent des ressources, exploitent et préservent les écosystèmes naturels et se préparent pour l'avenir. Disponible sur Amazon

La sixième extinction: une histoire anormale

par Elizabeth Kolbert
1250062187Au cours du dernier demi-milliard d'années, cinq extinctions de masse ont eu lieu, lorsque la diversité de la vie sur terre s'est réduite de manière soudaine et spectaculaire. Les scientifiques du monde entier surveillent actuellement la sixième extinction, qui devrait être l'événement d'extinction le plus dévastateur depuis l'impact de l'astéroïde qui a anéanti les dinosaures. Cette fois-ci, le cataclysme, c'est nous. Dans une prose à la fois franche, amusante et profondément informée, New Yorker L'écrivaine Elizabeth Kolbert nous explique pourquoi et comment les êtres humains ont modifié la vie sur la planète comme aucune espèce ne l'a jamais fait auparavant. Des recherches imbriquées dans une demi-douzaine de disciplines, des descriptions d’espèces fascinantes déjà perdues et l’histoire de l’extinction en tant que concept, Kolbert fournit un récit complet et émouvant des disparitions qui se produisent sous nos yeux. Elle montre que la sixième extinction est probablement l'héritage le plus durable de l'humanité, nous obligeant à repenser la question fondamentale de ce que signifie être humain. Disponible sur Amazon

Guerres climatiques: la lutte pour la survie alors que le monde surchauffe

par Gwynne Dyer
1851687181Vagues de réfugiés climatiques. Des dizaines d'États défaillants. La guerre totale. L'un des plus grands analystes géopolitiques du monde entrevoit un aperçu terrifiant des réalités stratégiques du futur proche, lorsque le changement climatique pousse les puissances du monde à adopter une politique de survie sans faille. Prescient et inflexible, Guerres climatiques sera l'un des livres les plus importants des prochaines années. Lisez-le et découvrez ce que nous allons faire. Disponible sur Amazon

De l'éditeur:
Les achats sur Amazon vont couvrir les frais de transport. InnerSelf.comelf.com, MightyNatural.com, pour ClimateImpactNews.com sans frais et sans annonceurs qui suivent vos habitudes de navigation. Même si vous cliquez sur un lien mais n'achetez pas ces produits sélectionnés, tout ce que vous achèterez lors de cette même visite sur Amazon nous rapportera une petite commission. Il n'y a pas de coût supplémentaire pour vous, alors contribuez à l'effort. Vous pouvez également utiliser ce lien d’utiliser Amazon à tout moment pour vous aider à soutenir nos efforts.

 

enafarzh-CNzh-TWdanltlfifrdeiwhihuiditjakomsnofaplptruesswsvthtrukurvi

suivez InnerSelf sur

facebook-icontwitter-iconrss-icon

 Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}

DERNIÈRES VIDEOS

Cinq incrédulités climatiques: un cours accéléré de désinformation climatique
Les cinq incrédulités climatiques: un cours accéléré de désinformation climatique
by John Cook
Cette vidéo est un cours intensif sur la désinformation climatique, résumant les principaux arguments utilisés pour mettre en doute la réalité…
L'Arctique n'a pas été aussi chaud depuis 3 millions d'années et cela signifie de grands changements pour la planète
L'Arctique n'a pas été aussi chaud depuis 3 millions d'années et cela signifie de grands changements pour la planète
by Julie Brigham-Grette et Steve Petsch
Chaque année, la couverture de glace de mer dans l'océan Arctique diminue à un point bas à la mi-septembre. Cette année, il ne mesure que 1.44…
Qu'est-ce qu'une onde de tempête ouragan et pourquoi est-ce si dangereux?
Qu'est-ce qu'une onde de tempête ouragan et pourquoi est-ce si dangereux?
by Anthony C. Didlake Jr
Alors que l'ouragan Sally se dirigeait vers la côte nord du golfe le mardi 15 septembre 2020, les prévisionnistes ont mis en garde contre un…
Le réchauffement des océans menace les récifs coralliens et pourrait bientôt rendre plus difficile leur restauration
Le réchauffement des océans menace les récifs coralliens et pourrait bientôt rendre plus difficile leur restauration
by Shawna Foo
Quiconque s'occupe d'un jardin en ce moment sait ce que la chaleur extrême peut faire aux plantes. La chaleur est également une préoccupation pour un…
Les taches solaires affectent notre météo, mais pas autant que d'autres choses
Les taches solaires affectent notre météo, mais pas autant que d'autres choses
by Robert McLachlan
Allons-nous vers une période avec une activité solaire plus faible, c'est-à-dire des taches solaires? Combien de temps ça va durer? Qu'arrive-t-il à notre monde…
Dirty Tricks auxquels les climatologues sont confrontés en trois décennies depuis le premier rapport du GIEC
Dirty Tricks auxquels les climatologues sont confrontés en trois décennies depuis le premier rapport du GIEC
by Marc Hudson
Il y a trente ans, dans une petite ville suédoise du nom de Sundsvall, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC)…
Les émissions de méthane atteignent des niveaux record
Les émissions de méthane atteignent des niveaux record
by Josie Garthwaite
Les émissions mondiales de méthane ont atteint les niveaux les plus élevés jamais enregistrés, selon des recherches.
forêt de varech 7 12
Comment les forêts des océans du monde contribuent à atténuer la crise climatique
by Emma Bryce
Les chercheurs cherchent à aider à stocker le dioxyde de carbone loin sous la surface de la mer.

DERNIERS ARTICLES

Dieu l'a voulu comme une planète jetable: rencontrez le pasteur américain prêchant le déni du changement climatique
Dieu l'a voulu comme une planète jetable: rencontrez le pasteur américain prêchant le déni du changement climatique
by Paul Braterman
De temps en temps, vous rencontrez un texte si extraordinaire que vous ne pouvez pas vous empêcher de le partager. Une de ces pièces est…
La sécheresse et la chaleur menacent ensemble l'Ouest américain
La sécheresse et la chaleur menacent ensemble l'Ouest américain
by Tim Radford
Le changement climatique est vraiment une question brûlante. La sécheresse et la chaleur simultanées sont de plus en plus probables pendant plus de…
La Chine vient de stupéfier le monde avec son action climatique
La Chine vient de stupéfier le monde avec son action climatique
by Hao Tan
Le président chinois Xi Jinping a récemment surpris la communauté mondiale en engageant son pays à réduire ses émissions nettes en…
Comment le changement climatique, la migration et une maladie mortelle chez les moutons modifient-ils notre compréhension des pandémies?
Comment le changement climatique, la migration et une maladie mortelle chez les moutons modifient-ils notre compréhension des pandémies?
by super User
Un nouveau cadre pour l'évolution des agents pathogènes expose un monde beaucoup plus vulnérable aux flambées de maladies qu'auparavant ...
La chaleur climatique fait fondre les neiges de l'Arctique et sèche les forêts
Ce qui attend le mouvement des jeunes pour le climat
by David Tindall
Des étudiants du monde entier sont retournés dans la rue fin septembre pour une journée mondiale d'action climatique pour la première…
Les incendies historiques de la forêt amazonienne menacent le climat et augmentent le risque de nouvelles maladies
Les incendies historiques de la forêt amazonienne menacent le climat et augmentent le risque de nouvelles maladies
by Kerry William Bowman
Les incendies dans la région amazonienne en 2019 ont été sans précédent dans leur destruction. Des milliers d'incendies ont brûlé plus de…
La chaleur du climat fait fondre la neige de l'Arctique et sèche les forêts
La chaleur climatique fait fondre les neiges de l'Arctique et sèche les forêts
by Tim Radford
Les incendies brûlent maintenant sous les neiges de l'Arctique, où même les forêts tropicales les plus humides ont brûlé. Le changement climatique est improbable…
Les vagues de chaleur marines sont de plus en plus courantes et intenses
Les vagues de chaleur marines sont de plus en plus courantes et intenses
by Jen Monnier, Enisa
L'amélioration des «prévisions météorologiques» pour les océans laisse espérer une réduction de la dévastation des pêcheries et des écosystèmes du monde entier