La restauration des forêts exclut les cultures en croissance

La restauration des forêts exclut les cultures en croissance

Restaurer les forêts est utile, mais planter des cultures pour le faire ne l’est pas. Une seule de ces options absorbe suffisamment de carbone atmosphérique.

Les nations du monde se sont engagées à restaurer des forêts couvrant une superficie de la taille de l'Inde pour absorber le dioxyde de carbone et lutter contre le changement climatique. Mais les scientifiques britanniques ont identifié une faille grave dans le plan.

"Les deux tiers de la superficie consacrée au reboisement mondial pour le stockage de carbone sont destinés à la culture", écrivent-ils dans le journal Nature. "Cela soulève de graves préoccupations."

Leur argument est simple. Pour limiter le réchauffement climatique à pas plus de 1.5 ° C d'ici la fin du siècle, il faut à la fois réduire rapidement les émissions de dioxyde de carbone provenant de l'utilisation de combustibles fossiles et investir dans des moyens efficaces d'éliminer le CO2 de l'atmosphère.

Au total, les pays tropicaux et subtropicaux 43 se sont engagés à restaurer 350, un million d’hectares de forêts pour éliminer 42, un milliard de tonnes de carbone de l’atmosphère de 2100.

Petite forêt naturelle

Beaucoup d'entre eux, y compris le Brésil, la Chine et l'Inde, se sont déjà engagés pour 292 millions d'hectares de nouvelle canopée. Mais dans leur analyse des plans publiés jusqu’à présent, les scientifiques affirment que seulement 34% de cette superficie accumulée reviendrait à la forêt naturelle.

Un autre pourcentage de 45 serait couvert par les plantations d’une espèce récoltée pour la biomasse ou le bois d’œuvre, et 21% serait consacré à l’agroforesterie: un mélange de cultures protégées par des peuplements forestiers.

Dans leurs calculs, cela ne supprimerait au total que 16 milliards de tonnes de carbone. Cela est dû au fait que les forêts naturelles restaurées et ultérieurement protégées détiendraient 40 fois le carbone d'une plantation en monoculture et six fois plus que n'importe quel mélange d'arbres et de cultures.

"Il y a un scandale ici", a déclaré Simon Lewis, géographe à l'University College London, qui a mené l'analyse. «Pour la plupart des gens, la restauration des forêts signifie la restauration des forêts naturelles, mais les décideurs appellent la restauration des forêts de vastes monocultures». Et pire, les avantages climatiques annoncés sont absents. ”

«Pour la plupart des gens, la restauration des forêts signifie la restauration des forêts naturelles, mais les décideurs appellent la" restauration des forêts "de vastes monocultures" "

Les forêts ne représentent qu’une partie de la réponse au défi de la maîtrise du changement climatique. À garder à la promesse faite par les nations 195 à Paris dans 2015, l’humanité doit trouver des moyens d’éliminer 730 milliards de tonnes de CO2 de l’atmosphère, ce qui se traduit par 199 milliards de tonnes de carbone.

Si le monde trouve façons d'accroître la superficie totale des savanes forestières, forestières et boisées dans le monde, cela pourrait absorber peut-être un quart du total nécessaire pour maintenir le réchauffement planétaire à un maximum de 1.5 ° C. Et de nombreux pays se sont engagés à convertir les terres dégradées en un nouveau couvert forestier.

«Mais cette politique fonctionnera-t-elle?» Demandent les scientifiques. «Nous montrons que dans les plans actuels, ce ne sera pas le cas. Un examen plus approfondi des rapports des pays révèle que près de la moitié de la superficie promise deviendra des plantations d'arbres commerciaux. ”

Leur argument est que les plantations peuvent soutenir les économies locales, mais sont plus pauvres en stockage de carbone. Les forêts naturelles requièrent peu ou pas de perturbation de la part des humains, tandis que le défrichage et la récolte réguliers des plantations libèrent du dioxyde de carbone stocké dans l'atmosphère toutes les années 10 ou 20, tandis que les forêts naturelles continuent à séquestrer les gaz à effet de serre pendant des décennies. La régénération naturelle est l'option la moins chère et la plus simple.

Changement d'utilisation des terres

La plupart des engagements en matière de monoculture concernent des pays importants tels que le Brésil, la Chine, l'Indonésie, le Nigéria et la République démocratique du Congo. Les scientifiques suggèrent que de tels plans ont été insuffisamment réfléchis. Une augmentation drastique des plantations tropicales pour les cultures commerciales marquerait un changement majeur dans l'utilisation des terres dans le monde et pourrait s'accompagner d'une chute des prix, avec des conséquences économiques potentiellement insatisfaisantes.

Et, affirment-ils, les responsables politiques interprètent de manière erronée le terme restauration de forêt: il ne devrait pas inclure de plantations d'une seule espèce, telle que l'eucalypt ou le caoutchouc, qui contribueraient peu à la séquestration du carbone. Si des plantations commerciales étaient plantées sur l’ensemble du 350 million d’hectares, toute la récolte s’absorberait et ne stockerait qu’un milliard de tonnes de carbone.

"Bien sûr, les nouvelles forêts naturelles ne suffisent pas à elles seules pour atteindre nos objectifs climatiques", a déclaré Charlotte Wheeler de l'Université d'Edimbourg, un autre des auteurs. «Les émissions de combustibles fossiles et la déforestation doivent également cesser.

«D'autres moyens d'éliminer le carbone de l'atmosphère sont également nécessaires. Mais aucun scénario n'a été produit qui maintiendrait le changement climatique en dessous de niveaux dangereux sans la restauration à grande échelle des forêts naturelles. » - Climate News Network

À propos de l’auteure

Tim Radford, journaliste indépendantTim Radford est un journaliste indépendant. Il a travaillé pour The Guardian pour 32 ans, devenant (entre autres choses) lettres éditeur, rédacteur en chef des arts, éditeur littéraire et rédacteur scientifique. Il a remporté le Association of Science Writers britanniques prix pour écrivain scientifique de l'année quatre fois. Il a siégé au comité britannique pour le Décennie internationale de la prévention des catastrophes naturelles. Il a donné des conférences sur la science et les médias dans des dizaines de villes britanniques et étrangères. 

La science qui a changé le monde: l'histoire inédite de l'autre révolution de 1960Réservez par cet auteur:

La science qui a changé le monde: l'histoire inédite de l'autre révolution de 1960
par Tim Radford.

Cliquez ici pour plus d'informations et / ou pour commander ce livre sur Amazon. (Livre Kindle)

Cet article a paru à l'origine sur Climate News Network

enafarzh-CNzh-TWdanltlfifrdeiwhihuiditjakomsnofaplptruesswsvthtrukurvi

suivez InnerSelf sur

Icône facebooktwitter iconyoutube iconicône Instagramicône pintresticône rss

 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

DERNIÈRES VIDEOS

La grande migration climatique a commencé
La grande migration climatique a commencé
by super User
La crise climatique oblige des milliers de personnes dans le monde à fuir alors que leurs maisons deviennent de plus en plus inhabitables.
La dernière période glaciaire nous dit pourquoi nous devons nous préoccuper d'un changement de température de 2 ℃
La dernière période glaciaire nous dit pourquoi nous devons nous préoccuper d'un changement de température de 2 ℃
by Alan N Williams et coll.
Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) indique que sans une diminution substantielle…
La Terre est restée habitable pendant des milliards d'années - A quel point avons-nous eu de la chance?
La Terre est restée habitable pendant des milliards d'années - A quel point avons-nous eu de la chance?
by Toby Tyrrell
Il a fallu 3 à 4 milliards d'années à l'évolution pour produire l'Homo sapiens. Si le climat avait complètement échoué une seule fois à ce sujet ...
Comment cartographier le temps il y a 12,000 ans peut aider à prédire les changements climatiques futurs
Comment cartographier le temps il y a 12,000 ans peut aider à prédire les changements climatiques futurs
by Brice Réa
La fin de la dernière période glaciaire, il y a environ 12,000 XNUMX ans, a été caractérisée par une dernière phase froide appelée les Dryas plus jeunes.…
La mer Caspienne devrait chuter de 9 mètres ou plus ce siècle
La mer Caspienne devrait chuter de 9 mètres ou plus ce siècle
by Frank Wesselingh et Matteo Lattuada
Imaginez que vous êtes sur la côte, face à la mer. Devant vous se trouve 100 mètres de sable stérile qui ressemble à un…
Vénus ressemblait à nouveau à la Terre, mais le changement climatique l'a rendue inhabitable
Vénus ressemblait à nouveau à la Terre, mais le changement climatique l'a rendue inhabitable
by Richard Ernst
Nous pouvons en apprendre beaucoup sur le changement climatique grâce à Vénus, notre planète sœur. Vénus a actuellement une température de surface de…
Cinq incrédulités climatiques: un cours accéléré de désinformation climatique
Les cinq incrédulités climatiques: un cours accéléré de désinformation climatique
by John Cook
Cette vidéo est un cours intensif sur la désinformation climatique, résumant les principaux arguments utilisés pour mettre en doute la réalité…
L'Arctique n'a pas été aussi chaud depuis 3 millions d'années et cela signifie de grands changements pour la planète
L'Arctique n'a pas été aussi chaud depuis 3 millions d'années et cela signifie de grands changements pour la planète
by Julie Brigham-Grette et Steve Petsch
Chaque année, la couverture de glace de mer dans l'océan Arctique diminue à un point bas à la mi-septembre. Cette année, il ne mesure que 1.44…

DERNIERS ARTICLES

3 leçons sur les incendies de forêt pour les villes forestières alors que Dixie Fire détruit la ville historique de Greenville, en Californie
3 leçons sur les incendies de forêt pour les villes forestières alors que Dixie Fire détruit la ville historique de Greenville, en Californie
by Bart Johnson, professeur d'architecture de paysage, Université de l'Oregon
Un incendie de forêt brûlant dans une forêt de montagne chaude et sèche a balayé la ville de la ruée vers l'or de Greenville, en Californie, le 4 août…
La Chine peut atteindre les objectifs énergétiques et climatiques en plafonnant l'électricité au charbon
La Chine peut atteindre les objectifs énergétiques et climatiques en plafonnant l'électricité au charbon
by Alvin Lin
Lors du sommet des dirigeants sur le climat en avril, Xi Jinping a promis que la Chine « contrôlerait strictement l'énergie au charbon…
Eau bleue entourée d'herbe blanche morte
Une carte retrace 30 ans de fonte des neiges extrême à travers les États-Unis
by Mikayla Mace-Arizona
Une nouvelle carte des événements extrêmes de fonte des neiges au cours des 30 dernières années clarifie les processus qui entraînent une fonte rapide.
Un avion laisse tomber un ignifuge rouge sur un feu de forêt alors que les pompiers garés le long d'une route lèvent les yeux dans le ciel orange
Le modèle prédit une rafale d'incendies de forêt sur 10 ans, puis un déclin progressif
by Hannah Hickey-U. Washington
Un regard sur l'avenir à long terme des incendies de forêt prédit une rafale initiale d'une dizaine d'années d'activité d'incendie de forêt,…
Glace de mer blanche dans l'eau bleue avec le soleil se reflétant dans l'eau
Les zones gelées de la Terre diminuent de 33 XNUMX kilomètres carrés par an
by Université Texas A & M
La cryosphère terrestre diminue de 33,000 87,000 milles carrés (XNUMX XNUMX kilomètres carrés) par an.
Une rangée de haut-parleurs masculins et féminins aux microphones
234 scientifiques ont lu plus de 14,000 XNUMX articles de recherche pour rédiger le prochain rapport du GIEC sur le climat
by Stephanie Spera, professeure adjointe de géographie et d'environnement, Université de Richmond
Cette semaine, des centaines de scientifiques du monde entier finalisent un rapport qui évalue l'état de la planète…
Une belette brune avec un ventre blanc se penche sur un rocher et regarde par-dessus son épaule
Une fois que les belettes communes font un acte de disparition
by Laura Oleniacz - État de Caroline du Nord
Trois espèces de belettes, autrefois communes en Amérique du Nord, sont probablement en déclin, y compris une espèce considérée…
Le risque d'inondation augmentera à mesure que la chaleur climatique s'intensifie
by Tim Radford
Un monde plus chaud sera un monde plus humide. De plus en plus de personnes seront confrontées à un risque d'inondation plus élevé à mesure que les rivières montent et que les rues de la ville…

 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

Nouvelles attitudes - nouvelles possibilités

InnerSelf.comClimateImpactNews.com | InnerPower.net
MightyNatural.com | WholisticPolitics.com | InnerSelf Marché
Copyright © 1985 - 2021 InnerSelf Publications. Tous les droits sont réservés.